Coronavirus: Certains Hackers sans Pitié

La vie quotidienne est paralysée partout dans le monde en raison des mesures prises contre la propagation du coronavirus. En ces temps difficiles, certains hackers n’ont rien trouvés de mieux que d’en tirer profit.

 

Le télétravail menacé

Les entreprises renvoient leurs collaborateurs à la maison et mettent en place un système de télétravail. Mais ceci est sans risque car imaginez-vous pouvez accéder à vos données partout dans le monde, mettez-vous en tête les espions, les hackers ou les gouvernements le peux aussi et cela même avec l’utilisation de logiciel de sécurité appelé VPN.

Donc le conseil soyez prudent même en utilisant un VPN car les hackers pourraient bien tenter de trouver les failles.

Les logiciels malveillants

  • Les hackers utilisent par exemple des codes de réduction du style “COVID19” et “coronavirus” pour proposer leurs services, qui prennent en fait souvent la forme de maliciels ou d’outils d’exploitation de vulnérabilités.
  • L’application « corona virus Tracker » qui verrouille votre téléphone un fois télécharger et vous demande une rançon. Mais heureusement nous avons le code de déverrouillage : 4865083501

Le conseil c’est d’être prudent et visitez les sites référencés par les états ou les organises connus et ne pas télécharger une application non référencée ou douteuse.

Les hôpitaux menacés

Avec des antivirus dépassés, des solutions de sécurité presque inexistant dans certains hôpitaux, ils sont devenus les cibles très préférées des hackers et cela même en cette période de crise.

Nous pouvons citez comme exemples d’attaques :

  • L’hôpital de Brno (République Tchèque) a ainsi été la cible d’un ransomware.
  • Le département d’Etat américain de la Santé a ainsi été victime d’une attaque DDoS dimanche dernier (grande nombre de connexions simultanées) et était inaccessible, empêchant les internautes de prendre connaissance des informations sur le coronavirus,
  • Attaques informatiques : après le CHU de Rouen mais heureusement sans succès.

NB : Mais il faut aussi signaler qu’il y’a des hackers qui promettent de ne pas s’en prendre aux hôpitaux mais par contre aux entreprises pharmaceutiques car jugeant actuellement ils se font beaucoup d’argent.

L’ingénierie sociale, les FakeNews

Plusieurs liens ou messages douteux et potentiellement dangereux circulent sur les réseaux sociaux.

Et c’est remarquable avec la vitesse à la quelle les gens se le partagent tout en ignorant qu’ils sont peut-être hacker.

Retenez ceci :  sur internet rien n’est gratuit !!!

Total
386
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

article précédent

CORONAVIRUS PARTIE 1 : LA CHASSE AUX FAKENEWS !!

article suivant

Ingénierie Sociale Partie 2: Comment ça marche ?

Related Posts