IoT Fight Covid-19

La mise en œuvre réussie de la modélisation prédictive pourrait représenter un grand pas en avant dans la lutte pour débarrasser le monde de certaines des maladies les plus infectieuses comme le Covid-19. L’analyse des mégadonnées peut aider à décentraliser le processus et permettre l’analyse en temps réel d’ensembles de données généralisés générés par l’Internet des objets (IoT).

Qu’est-ce que l’IoT ?

L’Internet des objets, ou IoT (Internet Of Things en anglais), est un réseau de capteurs interconnectés qui a connu une évolution exponentielle dans les secteurs comme la fabrication automatisée, l’électronique grand public portable et la gestion d’actifs.

L’IoT comprend plusieurs composants fonctionnels comme la collecte, le transfert, l’analyse et le stockage des données. Les données sont collectées par des capteurs installés sur le matériel mobile de l’utilisateur final, comme les téléphones, les robots ou les moniteurs de santé. Ensuite, les données mobiles sont envoyées au serveur cloud central pour l’analyse et la prise de décision, par exemple si une machine nécessite une maintenance proactive pour éviter une panne inattendue ou si un patient doit venir pour un contrôle.

L’IOT dans la lutte contre les virus

Lorsque des virus jusque-là inconnus Font leur apparition , le temps devient une ressource précieuse. Plus les maladies sont détectées rapidement, plus des mesures peuvent être prises pour arrêter la propagation et traiter efficacement la population infectée. Des lors, on peut noter que la meilleure manière dont l’IoT peut aider à résoudre la propagation du virus serait la détection. Même si la mise en œuvre d’un réseau mondial de capteur se produira dans un avenir proche, la Chine a les moyens de le mettre sur place. En effet, la chine est l’un des premiers pays à avoir mis en œuvre une solution étendue de vidéosurveillance.  On peut associer aux procédures de la localisation, la reconnaissance faciale pour identifier et faire le suivi des personnes qui seraient contaminées. Il peut aider à identifier toutes les personnes qui ont été en contact avec les patients infectés et peuvent donc potentiellement être infectées.

La technologie sous-jacente et les composants de l’IoT qui peuvent être mis à profit pour permettre à un système de santé de faire face aux épidémies existent déjà ; cependant, ils sont fragmentés et pas encore connectés. Par conséquent, le système doit être en mesure de constituer rapidement son infrastructure pour connecter les composants de la collecte, du traitement et du stockage des données, afin que le système puisse évoluer et s’étendre pour le suivi des maladies, la quarantaine préventive et les soins aux patients hospitalisés. Infecté.

La réponse simple pourrait être que les entreprises, les villes et les gouvernements nationaux créent collectivement un vaste réseau mondial de capteurs pour détecter les virus.

Auteur: Arona Altine TOP IT Network and System | OPENUMERIQUE
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

article précédent

Spécial 4 Avril : Où en est le Sénégal avec sa souveraineté numérique ?

article suivant

CoronaVirus : Les menaces informatiques en vogue.

Related Posts